Notre histoire

Création

Le Projet vaisselle a été créé en 2004 comme groupe de travail R4 sous l’organisation de Concordia Durable, qui elle a vu le jour en 2003 à l’Université Concordia. R4 (recycler, réutiliser, réduire et repenser) se concentrait sur la recherche de moyens pour diminuer l’impact du gaspillage à l’Université, en exploitant d’autres avenues que celle du recyclage. Au cours de son existence, R4 logeait plusieurs initiatives s’attardant à la problématique du gaspillage. Le  “Notebook Project” et le Projet vaisselle en sont des exemples.

La recherche

L’Université Concordia a mené sa première évaluation de durabilité sur le campus en 2003. Ce n’est seulement qu’en 2006 que Concordia a mené et par après rapporté le premier audit de déchets en collaboration avec R4. Les efforts du Projet vaisselle ont efficacement contribué à la réduction des déchets à Concordia et ont aidé les étudiants à organiser des évènements à petit budget sur le campus.

L’idée

L’idée d’un service de vaisselle réutilisable gratuit est venue d’étudiants qui se cherchaient une alternative aux articles jetables couramment utilisés lors d’événements. À partir de ce moment, un petit groupe d’étudiants ont commencé leur quête des verres de vin incassables et, à chaque fois que les opportunités de financement se présentaient, ils ont agrandi ce qui deviendrait l’inventaire du Projet vaisselle.

Le développement

Le Projet vaisselle a d’abord servi à nourrir des sans-abris, puis, en peu de temps, il s’est destiné à une communauté plus large. Différentes formes de paiement ont alors été essayées pour assurer le retour des items empruntés, tout en maintenant ce service accessible aux individus et aux groupes ayant un budget limité. Un système de dépôt s’est avéré l’alternative la plus adaptée et c’est ce qui est en place encore à ce jour. En peu de temps, on empruntait de la vaisselle pour des mariages et des événements communautaires. L’impact du Projet vaisselle a résonné au-delà de Concordia et a commencé à avoir un effet sur la quantité de déchets générés à Montréal.

 

Avec sa popularité croissante, le Projet vaisselle a été sélectionné par le Sustainability Action Fund et ainsi soutenu dans l’acquisition d’un lave-vaisselle industriel, l’obtention d’un espace lui étant désigné et l’assurance d’un salaire pour un coordonnateur en charge d’orchestrer le tout. Ces éléments essentiels ont contribué à la croissance du projet et lui ont donné une base solide pour continuer à évoluer et à se développer de manière durable. En gardant les 3 piliers de la durabilité au coeur du travail du Projet vaisselle, un nombre remarquable de gens de la communauté de Concordia et de l’extérieur a pu bénéficier d’un service accessible ayant un impact direct sur la réduction des déchets à Montréal.

Prochaines étapes

Au fil des années, les nombreux projets de R4 se sont dissociés du groupe, laissant le Projet vaisselle comme dernière faction active. Sustainable Concordia est demeuré le siège du projet, lui fournissant un appui à la fois financier et social. Au cours de l’été 2015, Concordia Durable a commencé à se réorienter vers une programmation de campagnes plutôt que de projets, ce qui a amené le Projet vaisselle à envisager sérieusement de se retirer de l’organisation mère.

 

Après de longues discussions et délibérations avec les intervenants clés du Projet vaisselle, il a été convenu à l’unanimité que devenir un organisme à but non lucratif serait la meilleure direction à prendre sur le long terme. De nombreux facteurs concernant l’avenir du projet ont été pris en compte, tels que la structure organisationnelle, la viabilité financière, l’espace, la faisabilité de la chose, l’accueil du projet par la communauté et la possibilité d’une expansion des capacités, des emplacements, et de la mission.

Où nous allons

De plus en plus de mesures sont prises pour que le Projet vaisselle devienne une organisation à but non lucratif. Il gagne en indépendance par la recherche de sources de financement alternatives, par le renforcement de ses effectifs et par la création de partenariats avec d’autres projets et activités axés sur la réduction des déchets et la justice pour les déchets sur le campus et à Montréal. Toutefois, d’ici à ce que le projet fonctionne de manière autonome, il demeure rattaché à Concordia Durable.

 

À l’automne 2018, le Projet vaisselle déménagera vers un espace neuf et plus accessible au 7ème étage du Hall Building. Le soutien financier et social offert par Concordia Durable demeurera tout au long des changements que vivra le Projet vaisselle.

 

Pour plus d’informations sur le passé, le présent et le futur du Projet vaisselle, n’hésitez pas à nous envoyer un courriel à info@dishproject.ca.